La Belgique, les Pays-Bas et l’Allemagne s’allient pour développer l’hydrogène

hydrogène belgique pays-bas allemagne
La Belgique, les Pays-Bas et l’Allemagne s’allient pour développer l’hydrogène

En ouverture du World Hydrogen Summit, qui ouvre aujourd’hui à Rotterdam, ces trois pays ont signé un protocole d’accord pour développer la filière hydrogène dans le nord-ouest de l’Europe.

Cet accord a été ratifié par le Conseil Belge de l’hydrogène et par ses homologues aux Pays-Bas et en Allemagne. Il amplifie une coopération qui existait déjà de longue date. L’objectif est d’établir une plateforme pour faire travailler ensemble la recherche, les universités, les industriels et les pouvoirs publics. Il est également de favoriser l’adoption des technologies de l’hydrogène dans le respect des législations soutenant l’essor des énergies renouvelables.

La coopération, qui comprend des volets sur la technologie et l’économie, couvre également les champs de la législation et de la communication (avec des événements en commun). Elle s’exercera à une échelle régionale. Elle envoie aux gouvernements nationaux concernés le signal qu’une alliance est la clé pour développer plus vite l’hydrogène.

« Les Pays-Bas, la Belgique et l’Allemagne sont historiquement les plus gros utilisateurs de l’hydrogène en Europe et nous rencontrons les mêmes défis. Joindre nos efforts avec d’autres associations permettra de les surmonter et de développer le marché de l’hydrogène dans ces trois pays », commente Jacqueline Vaessen de NHL Hydrogen.

De son côté, Tom Hautekiet du conseil belge de l’hydrogène estime que les trois pays seront « des hubs importants pour répondre aux besoins de l’industrie allemande, avec l’importation d’hydrogène vert de pays qui ont beaucoup de vent et de soleil ». La coopération permettra « d’harmoniser la législation et de partager l’infrastructure ».

Enfin, Katherina Reiche du conseil allemand de l’hydrogène souligne que cela va « débloquer de nouvelles opportunités, accélérer les avancées technologiques et préparer l’avènement d’une Europe de l’hydrogène ».

Pour en savoir plus sur l’hydrogène en Europe voici notre carte du monde interactive.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

carte interactive monde