Atawey signe un accord-cadre avec la région Auvergne-Rhône-Alpes

La région AuRA, qui a pour ambition de devenir la première Région de la mobilité hydrogène en France et en Europe, souhaite également déployer les vélos à hydrogène et leurs stations de recharge. Un accord-cadre a été lancé en ce sens. Et il a été remporté par Atawey, grâce à son offre conjointe avec Pragma Industries, fabricant des vélos H2. Les premières stations seront mises en services l’été prochain dans le cadre du développement touristique.

Ce contrat intervient alors que l’entreprise, basée au Bourget-du-Lac (Savoie) double son chiffre d’affaires d’année en année (il devrait atteindre en 2019 les 3 M€, l’objectif étant de parvenir à 7 M€ en 2020). D’ici la fin de l’année, en seulement 3 ans, Atawey aura installé 18 stations de recharge sur le territoire (pour vélos et voitures), dont 15 produisent leur hydrogène sur site par électrolyse de l’eau. Il est à noter que la société fournit également des stations H2 pour voitures dans le cadre du projet ZEV (Zero Emission Valley). Une première a été réalisée pour ENGIE Cofely à Clermont, une autre est en préparation à Chambéry pour le même opérateur.

La PME conçoit et fabrique l’intégralité de ses stations de production d’Hydrogène vert (H2) dans ses ateliers. 75 % de la valeur d’une station provient alors de la région AuRA, grâce à un choix soigneux des fournisseurs et composants, et de la main d’œuvre réalisée sur place.

 

 

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting