Audi et Hyundai s’associent dans l’hydrogène

Audi Hyundai l'hydrogène

C’est le signe (une fois encore) que la mobilité hydrogène ne relève plus du mythe, ni de l’expérimentation, mais qu’elle s’inscrit dans une logique de déploiement. Le constructeur allemand Audi, filiale de Volkswagen, et le coréen Hyundai ont annoncé un partenariat technologique pour l’hydrogène : le développement des piles à combustible. « Cette forme de coopération est la meilleure façon d’obtenir un avantage technologique avec des structures de coûts attractives à long terme », avance dans un communiqué Peter Mertens, membre du comité en charge du développement technique d’Audi.

De son côté, Hyundai dit considérer l’hydrogène comme la « voie la plus rapide vers une mobilité totalement exempte d’émissions » polluantes.

Cet accord entre le géant allemand et coréen doit encore être soumis aux autorités, notamment celles en matière de concurrence dans les deux pays. Rappelons qu’Audi anime la filière hydrogène pour le compte du groupe VW, avec un centre de compétence à Neckarsulm. Il a prévu de produire un modèle en petite série vers 2020. La marque rappelle qu’elle travaille sur le sujet depuis 20 ans. Quant à Hyundai, après l’ix35FC (qui constitue par exemple l’essentiel de la flotte de taxis Hype à Paris), il est en train de lancer la Nexo.

Un autre accord existe sur l’hydrogène et la pile à combustible, celui noué entre General Motors et Honda.

PS: Vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Vous pouvez vous inscrire à nos newsletters.
1) « Vos actualités hydrogène en direct » (pour recevoir tous nos articles dès leur publication).
2) « Votre newsletter hebdo » (envoyée tous les lundi en fin de matinée). 

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

carte interactive monde