Audun-le-Roman (54) inaugure sa station à hydrogène

Ce mardi, la communauté de communes Cœur du Pays Haut va inaugurer sa station de production et de distribution d’hydrogène à Audun-le-Roman, en Meurthe et Moselle. Lancée par ENGIE, l’invitation concerne les seuls élus, avec la présence attendue du Président de la région Grand Est, Jean Rottner, ainsi que celle du conseil départemental, Mathieu Klein. Cette station vient d’être installée et pourra alimenter les premiers véhicules avant la fin de l’année. La station est à usage interne, sachant qu’elle est destinée avant tout à faire le plein de trois Kangoo H2 (dont deux acquis par l’intercommunalité et 1 appartenant à la SODEGER  Haut Lorraine (une société d’économie mixte) et qui seront utilisés dans le cadre d’un service d’autopartage.

Il s’agit en fait d’une double inauguration, car le deuxième événement est l’aménagement d’un parc éolien, situé à 1 km de la station. Cette dernière va produire de l’hydrogène vert par électrolyse. Même s’il n’y a pas de lien physique entre la station H2 et le parc éolien, la volonté est de garantir une électricité d’origine renouvelable et donc un hydrogène décarboné. Fournie par Atawey, la station produira 2 kg par jour.

L’implantation de ce point de charge est un point d’amorçage par rapport au projet MHyRABEL, porté avec le concours de la société d’économie mixte SODEGER, d’ENGIE et du CEA Tech. Il devait initialement aboutir à la construction de trois stations d’hydrogène à Longwy, Thionville et Beuvillers. La station d’Audun-le-Roman pourrait déboucher sur une infrastructure plus conséquente dans le département.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting