Un bac à hydrogène pour traverser la Loire

Le département de Loire-Atlantique a décidé de se doter d’un navire plus grand pour traverser le fleuve. Il sera propulsé à l’hydrogène. Mise en service prévue en 2026.

C’est l’un des investissements emblématiques en matière de mobilité du « projet stratégique » 2021-2028, adopté lundi dernier en session de l’assemblée départementale. Ouest France nous apprend qu’un nouveau navire, plus grand et plus écologique, va venir renforcer la flotte des bacs de Loire, à l’ouest de Nantes. Celle-ci comprend trois bateaux, dont un – utilisé uniquement en réserve – et qu’il faut remplacer.

D’un coût prévisionnel de 16 millions d’euros, le nouveau bateau disposera d’une capacité de 40 places (au lieu de 18). Et au lieu de fonctionner au Diesel, il sera zéro émission. Il utilisera de l’hydrogène vert, produit par électrolyse à partir d’une électricité verte issue des éoliennes. Toutefois, le bac à hydrogène n’est pas pour demain matin. Le lancement du marché de construction est prévu pour le « premier semestre 2023 », la livraison n’étant attendue qu’à l’horizon 2026.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting