BMW adopte l’acier verdi par hydrogène

Après Mercedes et Volvo, c’est au tour du constructeur bavarois d’utiliser de l’acier bas carbone pour la carrosserie de ses voitures.

A partir de 2025, BMW utilisera un acier produit de façon plus écologique. Le groupe avait déjà passé en octobre dernier un accord avec la start-up suédoise H2 GreenSteel, dont le procédé à base d’hydrogène réduit de 95 % les émissions de CO2. Un autre accord a été conclu avec l’allemand Salzgitter, qui lui aussi fait évoluer la fabrication d’acier en y intégrant de l’électricité d’origine renouvelable et de l’hydrogène. Son acier bas carbone sera livré à partir de 2026.

A eux deux, ces fournisseurs vont permettre de satisfaire 40 % des besoins de BMW d’ici 2030, réduisant au passage les émissions de CO2 de 400 000 tonnes par an.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting