Bosch s’intéresse aux réservoirs H2

Bosch réservoirs H2
Bosch s’intéresse aux réservoirs H2

Impliqué dans le développement de piles à combustible, l’équipementier automobile a décidé d’étoffer son portefeuille de produits dans le domaine de la mobilité. Bosch va ainsi proposer des composants pour les systèmes de réservoirs H2 tels que les vannes de réservoir ou les régulateurs de pression, dans le cadre d’un partenariat avec italien OMB Saleri.

Cette dernière, qui basée à Brescia dans le nord de l’Italie, est considérée comme l’un des plus grands spécialistes mondiaux des composants pour les solutions de stockage d’hydrogène. En tant que partenaire, Bosch bénéficiera de son expertise en ingénierie, d’une infrastructure d’essai H2 moderne et de stations d’essai, ainsi que de composants qui ont déjà fait leurs preuves. Le groupe allemand apportera son expérience en matière de commercialisation de produits innovants ainsi qu’un réseau mondial de développement et de fabrication pour les grands volumes.

La gamme pour les véhicules à hydrogène s’étend des capteurs individuels aux composants principaux tels que le compresseur d’air électrique et la pile à combustible, jusqu’au module de pile à combustible complet.

Vous voulez en savoir plus sur Bosh ? Alors nos derniers articles sur le groupe devraient vous intéresser. Vous pouvez accéder à tous nos articles écrits sur Bosh ici.

PS: Vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Vous pouvez vous inscrire à nos newsletters.
1) « Vos actualités hydrogène en direct » (pour recevoir tous nos articles dès leur publication).
2) « Votre newsletter hebdo » (envoyée tous les lundis en fin de matinée). 

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter LinkedIn hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

carte interactive monde