Bosch : un milliard d’euros dans l’hydrogène !

 

A l’occasion de son assemblée générale, le groupe allemand a fait une annonce fracassante. Alors que ses investissements cumulés dans l’électromobilité atteignent à ce jour 5 milliards, il a décidé de consacrer un milliard à l’hydrogène entre 2021 et 2024. C’est le plus gros chiffre jamais investi par un acteur issu de l’équipement automobile. Le groupe va miser 600 millions dans la mobilité et 400 millions dans le stationnaire.

Ainsi, le groupe va mettre en place d’ici la fin de l’année une centaine d’usines de production de micro-piles à combustible de type SOFC. Ces piles alimenteront des data centers, des industriels ainsi que des quartiers résidentiels. Bosch considère que l’hydrogène vert va générer en Europe un marché de 40 milliards d’ici 2030, avec des taux annuels de progression de 65 %.

En ce qui concerne la mobilité, le groupe considère que les composants vont générer un chiffre d’affaires de 18 milliards d’ici a fin de la décennie. Il pense là aussi être en mesure d’occuper une position de leader. Récemment, il a passé un accord avec un constructeur chinois, Qingling Motors, pour équiper des camions à l’hydrogène. 70 poids-lourds seront mis à la route dès cette année.

Bosch est prêt, « H2 ready » a déclaré le PDG du groupe, Volkmar Denner, pour qui « l’électromobilité n’est plus un pari sur l’avenir ». Toutefois, il tacle au passage la future norme Euro 7 dans l’automobile et considère que la Commission Européenne devrait aussi considérer les carburants renouvelables (qui peuvent faire appel à l’hydrogène).

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting