Breeze : en Angleterre, le train à hydrogène ce n’est pas du vent

Il n’y a pas qu’en Allemagne qu’on trouve des trains à hydrogène. Alstom et Eversholt Rail ont dévoilé il y a quelques jours le design d’un nouveau train zéro émission destiné au marché britannique. Connu sous le nom de « Breeze », ce train est en fait le fruit d’une mise à niveau des rames Class 321, un des matériels roulants les plus fiables du Royaume-Uni, reconfiguré pour créer un train propre adapté aux nouveaux besoins. Ce train, qui pourrait entrer en circulation au Royaume-Uni dès 2022, n’émettra que de l’eau et aucune émission polluante grâce à l’intégration d’une pile à combustible et d’un réservoir d’hydrogène.

Le matériel roulant sera converti par Alstom, en partenariat avec Eversholt Rail. Les deux entreprises travaillent ensemble depuis 15 ans sur de multiples flottes de matériel roulant. Éprouvé et fiable, le train Class 321 est adapté, en termes de caractéristiques, de taille de flotte et de disponibilité, pour une transformation en Unité multiple à hydrogène (UMH). C’est une grande première, qui permettra également aux passagers de bénéficier de plus d’espace dans ces trains que dans leurs prédécesseurs.

Par ailleurs, les deux partenaires travaillent aussi sur l’infrastructure de ravitaillement associée.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting