Le Brésil va produire de l’hydrogène vert à partir d’éoliennes en mer

Brésil hydrogène

Lors d’une annonce importante, le PDG de Petrobras, Jean Paul Prates, a révélé que les prochains parcs éoliens en mer au Brésil se focaliseront principalement sur la production d’hydrogène vert. Ce changement stratégique s’inscrit dans le cadre de la production excédentaire d’énergie du pays et de son ambition d’adopter des solutions renouvelables dans le cadre de la transition énergétique en cours.

Des parcs éoliens offshore pour produire de l’hydrogène vert

Les projets de développement de l’énergie éolienne en mer et de l’hydrogène vert ont pris de l’ampleur au sein de Petrobras dans le cadre de son engagement en faveur d’un paysage énergétique plus durable. M. Prates a souligné que l’excédent d’énergie au Brésil indique que les projets d’éoliennes en mer ne répondront donc pas à la consommation quotidienne d’énergie. Ils seront donc plutôt orientés vers la production d’hydrogène vert.

Il a expliqué en détail que « ces parcs éoliens offshore seront principalement dédiés à la production d’hydrogène vert. L’hydrogène constitue l’aval de cette énergie renouvelable à grande échelle… Pour être vert, il doit provenir de sources renouvelables… Et pour qu’il soit renouvelable, il doit être produit à grande échelle et de manière rentable. »

M. Prates a également indiqué que l’hydrogène vert produit au Brésil sera probablement destiné aux marchés internationaux avant la consommation nationale. Alors que le pays entreprend sa propre transition énergétique, l’hydrogène sera utilisé pour répondre aux demandes extérieures pendant que le Brésil poursuit sa transition progressive du diesel vers des alternatives plus propres telles que l’essence et l’éthanol.

La région du nord-est du Brésil s’impose alors comme un candidat de choix pour la production d’énergie éolienne en mer. En effet, la région bénéficie de ressources éoliennes exceptionnelles de par son potentiel d’installations rentables en eaux peu profondes. M. Prates s’est montré optimiste quant au potentiel de la région à devenir une plaque tournante de l’énergie éolienne en mer.

189 GW de projets

Avec des projets d’une capacité totale de 189 gigawatts (GW) pour lesquels l’Ibama (Institut brésilien de l’environnement et des ressources naturelles renouvelables) a délivré les premières licences, le Brésil est prêt à exploiter son immense potentiel en matière d’énergie éolienne en mer. L’intention du gouvernement d’établir un cadre réglementaire pour l’énergie éolienne offshore et l’hydrogène vert d’ici la fin de l’année souligne l’engagement du pays en faveur d’un avenir énergétique durable.

La convergence de l’énergie éolienne en mer et de l’hydrogène vert au Brésil reflète la tendance mondiale à la synergie des ressources renouvelables pour parvenir à une production d’énergie efficace et respectueuse de l’environnement. Alors que le pays poursuit son chemin vers la durabilité énergétique, l’association de l’hydrogène et de l’énergie éolienne offshore pourrait changer la donne. Cela permettrait de favoriser la croissance économique tout en répondant aux préoccupations environnementales.

Vous voulez en savoir plus sur le Brésil et l’hydrogène ? Notre dernier article sur le sujet devrait donc vous intéresser. Vous pouvez le lire ici.

Article écrit par Marina Leite et traduit par Logan King

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Logan King

Logan King

Après un parcours atypique (3 ans au sein de l’armée de terre puis 3 ans de licence en Langues Étrangères Appliquées) c’est finalement ma passion pour les enjeux environnementaux qui me rattrape et me pousse à rejoindre Seiya Consulting et H2 Today en juin 2022. Tout d'abord dans le cadre de mon stage de fin d’étude, puis en tant que Responsable Marketing & Communication et traducteur chez Hydrogen Today.

Nos derniers articles

2