Bruno Le Maire : « nous voulons être les meilleurs dans l’hydrogène »

Dans le cadre de la présentation du plan H2, organisée par l’AFHYPAC, Bruno Le Maire a souligné qu’il ne fallait pas « opposer écologie et économie ». Le ministre de l’économie a ensuite affirmé sa volonté d’être « les meilleurs en Europe avec l’Allemagne ». « Il ne s’agit pas d’être deuxième ou troisième, mais d’être les meilleurs ». « Nous avons fait notre part du chemin », a-t-il indiqué, appelant les acteurs à se mobiliser.

Le ministre a salué les acteurs de la filière, dont le constructeur de bus Safra (« et pas seulement parce que son Président s’appelle aussi Le Maire », Alstom, Faurecia, Symbio, McPhy et Schlumberger. Il a au passage évoqué le soutien apporté aux filières automobile et aéronautique, avec des moyens qui viennent s’ajouter à ceux dédiés à l’hydrogène. Bruno Le Maire a réitéré son souhait d’avoir d’ici 2035 un avion fonctionnant à l’hydrogène. « Il faut faire preuve d’audace », a-t-il souligné.

Le ministre a évoqué aussi le rôle de la formation afin d’adapter les industries à la transition énergétique. Un comité national de l’hydrogène sera mis en place avec l’ensemble des industriels pour développer l’emploi.

Bruno Le Maire souhaite que la France rapatrie la chaîne de valeur et relocalise. Il a ainsi souligné l’importance d’avoir une filière d’électrolyseurs. Pour lui, c’est une question de « volonté », mais aussi de « constance » de la part des pouvoirs publics. Le développement se fera aussi au niveau de l’Europe, et notamment avec l’Allemagne, pour faire face à la Chine. Bruno Le Maire doit rencontrer prochainement son homologue allemand, Peter Altmaier.

 

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting