Bus à hydrogène : le projet JIVE prend de l’ampleur

Cette semaine, en Allemagne, un nouvel élan a été donné pour le déploiement des bus à pile à combustible, dans le cadre du projet JIVE (qui signifie en anglais Initiative conjointe pour les véhicules à hydrogène à travers l’Europe). Il s’agit en effet de doubler le nombre d’autobus de ce type fonctionnant sur le vieux continent, en déployant 142 véhicules dans 10 régions à travers cinq pays.

Pendant six ans, les bus seront mis en service (dont 50 % pendant au moins 36 mois), de façon à valider les niveaux de disponibilité en usage commercial, ainsi que la fiabilité des infrastructures de remplissage. L’une des ambitions est de réduire les coûts de 30 %, par rapport à la technologie. L’objectif global de JIVE est de faire progresser la commercialisation des bus à pile à combustible d’hydrogène, grâce à un déploiement à grande échelle des véhicules et de l’infrastructure.

Le projet JIVE est co-financé par le FCH 2 JU avec le concours de l’Union européenne et entre dans le cadre de l’agenda Horizon 2020.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting