Une autoroute pour camions autonomes H2 en Chine

Selon la presse chinoise, la première autoroute dédiée au transport de marchandises en mode autonome va voir le jour en 2025, dans la province du Gansu (nord-ouest du pays). Nom de code : « Jiuquan-Mingshui Green Digital Special Highway ».

Porté par Karui Zhixing, une start-up chinoise spécialisée dans la conduite autonome, en partenariat avec l’opérateur China Communications Construction Group, cette infrastructure sera implantée dans l’arrière-pays du couloir de Hexi, une terre inhabitée. Cette région est riche en énergie, à la fois solaire et éolienne, et permettra de produire de l’hydrogène vert à moindre coût, afin d’alimenter les poids-lourds qui y circuleront.

Ces camions fonctionneront sans conducteur. Le seul personnel humain sera celui qui procèdera au ravitaillement en carburant et au déchargement des marchandises.

La construction de la route devrait commencer en 2023 et devrait être achevée dans deux ans avec un première flotte de 600 camions.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting