Les candidatures sont ouvertes pour la 5ème édition des Hydrogénies

Hydrogénies logo
Les candidatures sont ouvertes pour l’édition 2024 des Hydrogénies

Le concours des Hydrogénies revient en 2024 avec une remise des Trophées de l’hydrogène qui aura lieu le 10 septembre, à l’occasion des 25èmes Assises européennes de la transition énergétique (AETE), au Kursaal-Palais des congrès de Dunkerque.

La nouveauté marquante vient du fait que les Hydrogénies sont désormais organisées par le groupe Cayola*, qui est spécialisé dans la construction et l’environnement. Rappelons que ce concours est gratuit et ouvert à toutes les entreprises privées ou publiques du secteur de l’énergie ainsi qu’aux collectivités territoriales, sans distinction de taille. Les prix visent à récompenser des projets liés hydrogène (déjà financés, en cours de réalisation ou achevés), en France voire en Europe.

Cette année, en plus des 8 prix de projets, un nouveau prix sera décerné pour une « Solution technologique émergente ». Le prix spécial décerné à la personnalité de l’année qui aura œuvré particulièrement en faveur de l’ H2 sera reconduit.

Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 10 mai.

*Après avoir acquis en janvier dernier le magazine Hydrogénium, le groupe Cayola renforce sa présence dans le monde de l’hydrogène en faisant également l’acquisition du concours. Une façon de renforcer sa position de leader dans le domaine des énergies alternatives.

Vous voulez en savoir plus sur l’édition 2024 des Hydrogénies ? Alors nos derniers articles sur le groupe devraient vous intéresser. Vous pouvez accéder à tous nos articles écrits sur les Hydrogénies ici.

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter LinkedIn hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

2