Certains pays pressent l’Europe de se doter d’une stratégie sur l’hydrogène

Hier, plusieurs pays de l’Union européenne ont demandé à la Commission européenne de leur présenter une feuille de route pour le développement de l’hydrogène. Cette déclaration suit de moins d’une semaine l’annonce par l’Allemagne d’un investissement massif dans cette technologie avec 9 milliards d’euros d’argent public et l’ambition de devenir le “fournisseur et producteur numéro 1” d’hydrogène au niveau mondial.

Ces six pays sont l’Autriche, Allemagne, la Belgique, la France, le Luxembourg, les Pays-Bas ainsi que la Suisse. Ils ont publié une déclaration en amont d’une visioconférence des ministres de l’Energie de l’UE. Ils demandent à la Commission une feuille de route avec des objectifs pour 2030 et au-delà.

“Pour atteindre la neutralité climatique d’ici 2050, nous devons décarboner le système énergétique. L’hydrogène propre est un vecteur énergétique indispensable à la neutralité climatique”, a souligné le ministre de l’Economie et de la Politique climatique néerlandais, Eric Wiebes, dans un communiqué.

 

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting