Cluster H2bus : en avant pour le bus à hydrogène en France

bus H2

Créé récemment, le cluster H2Bus France a pour ambition de déployer en France des bus électriques alimentés par une pile à combustible. La solution est techniquement prête, après des essais sur une période de 10 ans en Europe et plus de 8 millions de km parcourus. Sur ce type de véhicule, le fonctionnement est le même qu’avec un bus électrique classique, à la différence que les batteries sont remplacées par le réservoir d’hydrogène et une pile à combustible (PAC). L’autonomie dépasse les 400 km.

On doit cette initiative au FCH-JU (Fuell cells & hydrogen joint undertaking), une structure en Europe qui soutient l’hydrogène et qui a mandaté la société Hydrogène de France, basée à Lormont près de Bordeaux, pour piloter le cluster. Ce dernier regroupe Bordeaux Métropole, la Communauté urbaine de Cherbourg, Métropole Rouen Normandie, Montélimar agglomération, des syndicats mixtes de transports, ainsi que des opérateurs comme Keolis et Transdev.

Hydrogène de France aura notamment pour mission de construire une feuille de route française et de coordonner les actions du cluster et celles de plusieurs pays : Italie du Sud, Espagne, Portugal, Grèce.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting