Commande de trains H2 en France : et de 12 !

La SNCF a annoncé hier avoir commandé pour le compte de 4 régions (Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté, Grand Est et Occitanie) les 12 premiers trains à hydrogène français qui circuleront en France. Il s’agit de trains bimodes, capables de rouler en traction électrique sous des caténaires et en mode hydrogène sur les lignes non électrifiées. Ils auront une autonomie allant jusqu’à 600 km. L’opérateur parle d’une « révolution dans la mobilité ferroviaire ».

Le Président d’Alstom France, Jean-Baptiste Eyméoud, envisage « les premiers essais sur voie fin 2023, et a priori une mise en service commerciale en 2025 ». Le contrat s’élève pour le groupe à 190 millions d’euros pour 12 rames. Il prévoit la fourniture de trois trains à chacune des quatre régions pionnières, auxquels pourraient s’en ajouter deux en option pour le Grand Est. De plus, la SNCF fait valoir que d’autres régions sont intéressées.

Près de 1100 TER utilisent actuellement du diesel, dont la SNCF veut se débarrasser d’ici à 2035.

 

 

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting