COP21 : l’hydrogène présent à la Galerie by WE

IMG_8557

Hier, l’exposition la Galerie by WE* a ouvert ses portes dans le cadre de la CO21. Elle se tient au Bourget, dans l’enceinte du Musée de l’Air et de l’Espace, à quelques pas du site officiel de la conférence des Nations Unies sur le climat.

On peut y voir un certain nombre de véhicules électriques, dont au moins une voiture à hydrogène. Et pas n’importe laquelle. Il s’agit de la Honda Clarity, le modèle à pile à combustible que la marque japonaise a présenté il y a quelques semaines au salon de Tokyo et qui sera commercialisée l’année prochaine.

Pour être honnête, c’est une maquette à l’échelle 1, pas la vraie voiture. Néanmoins, elle en reprend les proportions. La Clarity est exposée à côté d’une station de production d’hydrogène (SHS : Smart Hydrogen Station, réalisée avec Iwatani). On peut voir également un générateur de poche (Power Exporter) de 9 KVA qui permet d’alimenter une maison en cas d’urgence, à l’aide de l’énergie produite par la pile à combustible dans la Honda.

Le constructeur japonais défend une vision futuriste d’une société basée sur l’hydrogène à travers trois mots clés (Generate, Use et Get Connected, à partir d’énergies renouvelables).

Voir les photos.

IMG_8525

Plus surprenant, le stand de Saudi Aramco (une compagnie pétrolière d’Arabie Saoudite) présente une pile à combustible d’1 kW, utilisée comme générateur d’appoint pour alimenter en énergie électrique un camion. C’est une pile de type SOFC, avec un reformeur qui transforme du gazole en hydrogène.

IMG_8527

Voici le camion qu’elle fournit en courant électrique. Le bilan du puits à la route n’est peut-être pas ce qui se fait de mieux, mais cela montre que l’hydrogène intéresse aussi les pays producteurs de pétrole.

*En référence à World Efficiency, un salon sur les solutions de développement durable qui s’était déroulé en octobre.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting