Coup d’envoi officiel de GENVIA le 30 mars

création de genvia et le coup d'envoi officiel de GENVIA le 30 mars
Coup d’envoi officiel de GENVIA le 30 mars

Florence Lambert, sa Présidente, l’avait indiqué lors de son interview dans la dernière newsletter de France Hydrogène. A la fin du mois, et plus précisément le 30 mars, un événement virtuel sera organisé pour lancer officiellement cette nouvelle société* (Genvia) basée à Béziers (Hérault). Située dans l’enceinte de l’usine de la Cameron, propriété du groupe Schlumberger depuis 2015 et spécialisée dans les équipements pour les filières gazière et pétrolière, elle va produire de l’hydrogène vert avec des électrolyseurs à oxyde solide, exploitant une technologie du Commissariat à l’énergie atomique (CEA).

D’après le Midi Libre, sont annoncés pour acter le lancement de ce projet, Etienne Guyot, préfet de la région Occitanie, Florence Lambert, présidente de Genvia, et Carole Delga, présidente de la Région Occitanie.

À ce jour, seules six personnes spécialisées dans l’hydrogène ont été détachées de Cameron pour travailler in situ sur la ligne pilote et les projets de démonstration. Mais dans un mois, elles seront dix. Et trente-sept à la fin de l’année.

*société conjointe de Schlumberger, du CEA, de Vinci Construction, de Vicat et de l’AREC Occitanie

PS: Vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Vous pouvez vous inscrire à nos newsletters.
1) « Vos actualités hydrogène en direct » (pour recevoir tous nos articles dès leur publication).
2) « Votre newsletter hebdo » (envoyée tous les lundis en fin de matinée). 

Vous voulez en savoir plus sur Genvia ? Alors nos derniers articles sur cet acteur devraient vous intéresser. Vous pouvez accéder à tous nos articles écrits sur Genvia ici.

Vous pouvez également vous abonner ànotre newsletter LinkedIn hebdomadaire ici

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

2