Pour Daimler Truck ce sera batteries ET hydrogène

Alors que l’on oppose parfois les technologies, le fabricant allemand de camions tranche la polémique. Pour lui, les deux voies sont nécessaires pour décarboner le transport routier.

Voici ce que dit le Dr. Andreas Gorbach, membre du conseil d’administration de Daimler Truck et en charge de la technologie : « Il y aura toujours des discussions qui n’aborderont que des aspects partiels des différentes technologies de motorisations alternatives, comme l’efficacité énergétique. En fait, l’efficacité énergétique est plus élevée avec les moteurs électriques à batterie qu’avec les moteurs à hydrogène, mais on oublie souvent la vue d’ensemble ».

Et cet expert de préciser : « Outre l’efficacité énergétique, la disponibilité d’une infrastructure correspondante et d’une quantité suffisante d’énergie verte est décisive pour une conversion réussie aux technologies à zéro émission. Nous sommes convaincus que ce besoin en énergie ne peut être couvert rapidement et à moindre coût que par les deux technologies. À l’avenir, pratiquement aucun pays dans le monde ne pourra être autosuffisant en matière d’énergie verte à des prix compétitifs. Ils devront donc s’engager dans le commerce mondial des sources d’énergie neutres en CO2 ».

Pour le Dr Gorbach, « l’hydrogène vert jouera ici un rôle central ». Et voici son argument : « Nous pensons qu’il sera commercialisé à des prix très intéressants à l’avenir. Nous voyons également des avantages en termes de coûts et de faisabilité technique de l’infrastructure de l’hydrogène, ainsi qu’une plus grande autonomie, une plus grande flexibilité et des temps de ravitaillement plus courts pour les clients. Par conséquent, les camions à hydrogène peuvent être une option viable pour nos clients, en particulier pour les opérations difficiles sur de longues distances et notamment en termes de coût total de possession – même si l’efficacité énergétique est moindre. Lorsqu’il s’agit de déterminer la meilleure solution de transport, l’efficacité énergétique est un critère important mais loin d’être suffisant ».

Avec Linde, Daimler Truck développe depuis un certain temps déjà la prochaine génération de technologie de ravitaillement en hydrogène liquide pour les camions à pile à combustible. Le constructeur prévoit aussi de collaborer avec les sociétés Shell, BP et TotalEnergies. En outre, Daimler Truck, IVECO, Linde, OMV, Shell, TotalEnergies et le groupe Volvo se sont engagés à travailler ensemble pour contribuer à créer les conditions nécessaires au déploiement en masse des camions à hydrogène en Europe dans le cadre de H2Accelerate (H2A).

Il faut aussi rappeler qu’avec le groupe Volvo, le constructeur allemand s’engage en faveur des piles à combustible. Les deux entreprises ont fondé leur joint-venture cellcentric en 2021. L’objectif est de devenir l’un des principaux fabricants mondiaux de systèmes de piles à combustible. À cette fin, l’entreprise prévoit de mettre en place l’un des plus grands sites de production en série en Europe à partir de 2025.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting