Daimler Trucks réaménage ses usines pour l’hydrogène


Dans le cadre de sa transformation, la branche poids-lourds de Daimler a décidé de convertir aux composants électriques des usines autrefois dédiées à la fabrication de moteurs thermiques. Il s’agit des sites de Gaggenau, Kassel et Mannheim. Ces trois usines, tout comme celle de Detroit aux Etats-Unis, produiront des moteurs électriques, des batteries ainsi que des composants liés aux futurs camions à hydrogène.

L’hydrogène sera géré à Gaggenau (propulsion) et à Mannheim (assemblage des piles à combustible). Ce dernier site dispose depuis 25 ans d’un centre de compétences sur le zéro émission.

Par ailleurs, les sites de production deviendront neutres en carbone dès 2022, grâce à de l’électricité verte.

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

H2Today / Seiya Consulting