De l’hydrogène propre produit par fractionnement de l’eau


En Israël, les chercheurs du Technion (un prestigieux institut de recherche) ont mis au point une technologie de production d’hydrogène propre, peu coûteuse et sûre. Elle améliore de façon spectaculaire l’efficacité de la production par électrolyse, avec une efficacité énergétique sans précédent de 98,7 % !

Les chercheurs ont mis au point un procédé basé sur le fractionnement de l’eau. Il a pour nom E-TAC (fractionnement de l’eau électrochimique par activation thermique) et se déroule en deux cycles. A la première étape, la cathode produit de l’hydrogène et l’anode modifie la composition chimique sans produire d’oxygène. A la deuxième étape, la cathode est passive tandis que l’anode produit de l’oxygène. À la fin de la deuxième étape, l’anode revient à son état initial et le cycle recommence.

L’étude a été menée dans le cadre du programme Énergie Nancy et Steven Grand Technion (GTEP). Elle a été financée entre autres par la Commission européenne (programme-cadre de l’UE 2020).

Sur la base de cette technologie, les chercheurs ont créé la start-up H2Pro, qui a pour vocation de la commercialiser.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting