De l’hydrogène vert à Vannes chez Michelin

 

C’est l’un des projets les plus attendus de la Bretagne. Le 6 mars, le directeur de l’usine Michelin de Vannes, Bertrand de Solages, a signé avec Morbihan énergies les accords concrétisant l’alimentation du site en hydrogène et la création d’une station de distribution qui sera ouverte au grand public. C’est à travers la société Hygo que se fera la production, la distribution, et commercialisation de cet hydrogène vert en circuit court.

La société va mettre en place une unité de production d’hydrogène vert par l’électrolyse d’électricité d’origine renouvelable. Elle servira à l’usage industriel de Michelin (pour la fabrication de ses pneus) et pourra également alimenter des véhicules légers et des poids lourds. La station sera installée en bordure de l’usine Michelin, au Prat à Vannes. L’investissement s’élève à 4,6 millions d’euros pour une mise en service en fin d’année.

Ce projet est le tout premier de la jeune société Hygo. L’objectif pour Morbihan Énergies et Engie Solutions est de développer ces infrastructures de production et de distribution d’hydrogène renouvelable.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting