De nouveaux bus à hydrogène en Corée

La ville de Busan vient d’annoncer l’acquisition de 15 bus à hydrogène pour l’année 2020. 5 seront mis en service au premier semestre et 10 autres en seconde partie d’année. Ils viendront s’ajouter aux 5 autres bus déjà achetés l’an dernier et livrés par Hyundai. Busan fait partie des 7 villes concernées par un programme soutenu par le gouvernement avec Seoul, Ulsan, Gwangju, Changwon, Asan et Seosan. L’objectif du pays était de remplacer ainsi 35 bus thermiques par des versions à hydrogène en 2019.

Mais l’ambition est plus grande. La Corée souhaite faire rouler 2 000 bus à hydrogène d’ici 2022. D’ailleurs, la seule ville de Busan souhaite disposer d’une centaine de bus dans les deux ans à venir. En parallèle, elle va aussi construire une infrastructure adaptée. Le plan prévoit la construction de 19 stations, en plus des 2 déjà ouvertes d’ici 2022. Il faut dire que la ville portuaire se donne aussi pour ambition d’avoir 4 500 voitures à hydrogène à la même échéance dans ses rues.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting