De quel bois se chauffe l’hydrogène

Sud Ouest nous apprend que le projet « Wood-Hy/Hy-Boy », porté par la Communauté de communes des Landes d’Armagnac, est l’un des lauréats de l’appel à projets national Territoires hydrogène, lancé en mai dans le cadre de la Nouvelle France Industrielle. Il consiste à produire de l’hydrogène à partir du bois par un processus de pyrolyse et de gazéification. Ce gaz peut être ensuite employé par la chimie, la métallurgie, l’agroalimentaire, mais aussi pour la mobilité.

Ce projet s’appuiera sur une bioraffinerie alimentée par le bois de pin (ZA du Gabardan, à Losse). Il valorisera une ressource locale et favorisera le circuit court, avec une récolte des bois dans un rayon maximum de 30 kilomètres.

Une marche a été franchie avec la labellisation du projet avec le soutien d’élus départementaux et régionaux, dont celui du président de la Région, Alain Rousset. Mais, il reste encore beaucoup de travail.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting