Delanchy, un transporteur qui croit à l’hydrogène

La semaine dernière, au salon Hyvolution, un camion avec sa remorque à hydrogène était fièrement exposé à l’entrée, en extérieur. Si la technologie est proposée par Chereau, la remorque en question était floquée aux couleurs des transports Delanchy. Et pour cause : l’entreprise normande est la première à tester ce produit zéro émission, dont le plein se fera à la station du conseil départemental à Saint-Lô. Il faut dire que le transporteur est largement sensibilité à l’environnement, puisqu’il est partenaire d’Energy Observer et soutient cette aventure à la fois technologique et humaine autour de l’hydrogène.

Dans une interview à Actu Transport Logistique, Brigitte Delanchy, la Présidente du groupe éponyme, explique que le test de la remorque H2 « s’inscrit dans la droite ligne de notre engagement en faveur du développement durable ». Elle rappelle au passage que son père, qui a créé l’entreprise en 1968, « a toujours été considéré l’hydrogène comme un carburant d’avenir ».

La dirigeante rappelle que « jusqu’à présent, tous les fournisseurs que nous avons rencontré, énergéticiens, pétroliers, voire constructeurs, nous ont expliqué qu’il n’y aurait pas de camions hydrogène avant 2030 ». « Mais aujourd’hui l’échelle de temps est devenue beaucoup plus rapide, en atteste la dernière remorque de Chéreau », souligne Mme Delanchy. Et elle annonce que concernant la partie traction, « les transports Delanchy auront un premier véhicule démonstrateur en 2022, ce qui fait que nous aurons un ensemble complet camion plus remorque à hydrogène dans deux ans ». « Je pense que les camions à hydrogène vont se généraliser sur le marché en 2024. Mais il faudra que toute la profession se mobilise sur ce point-là pour y parvenir », déclare encore la Présidente de ce groupe de transport.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting