De l’hydrogène à partir de déchets plastiques ?

Considérée comme une véritable catastrophe environnementale, notamment dans les océans, la pollution plastique pourrait paradoxalement apporter sa contribution à la qualité de l’air. Une équipe de scientifiques de l’université de Swansea (Angleterre) a découvert un procédé qui permet de transformer des déchets plastiques en hydrogène. Pour y parvenir, il faut découper le plastique, le rendre rugueux et ajouter un photo catalyseur qui absorbe la lumière du soleil. Les déchets sont alors exposés à la lumière et plongés dans une solution alcaline, ce qui aboutit à de l’hydrogène gazeux.

De plus, avec le procédé mis au point par le Dr Moritz Kuehnel, il n’est pas nécessaire de nettoyer le plastique pour qu’il soit traité. « Même s’il y a de la nourriture ou un peu de graisse dans un bac à margarine, cela n’arrête pas la réaction, mais l’améliore », a déclaré le scientifique surles ondes de la BBC.

Et ce n’est pas tout : l’hydrogène produit par recyclage de plastique peut potentiellement être utilisé comme carburant pour les véhicules compatibles. Voici donc venue l’ère du plastic to hydrogen (P2H).

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting