Valérie Bouillon-Delporte nommée directrice exécutive du Clean Hydrogen Partnership

Delporte Clean Hydrogen Partnership directrice exécutive
Valérie Bouillon-Delporte nommée directrice exécutive du Clean Hydrogen Partnership

À compter du 1er juin 2024, Delporte, l’actuelle Co-Présidente de France Hydrogène occupera le poste de directrice exécutive du Clean Hydrogen Partnership. Une nomination logique pour cette experte des arcanes de Bruxelles.

Valérie Bouillon-Delporte sera comme un poisson dans l’eau à ce poste. Elle a déjà été ancienne présidente d’Hydrogen Europe, l’association européenne des industries de l’hydrogène. En outre, elle a présidé le conseil d’administration du Fuel Cell Hydrogen Joint Undertaking, précurseur du Clean Hydrogen Partnership, où elle a défendu la recherche, le développement technologique et les activités de démonstration dans les technologies des piles à combustible et de l’énergie hydrogène à travers l’Europe.

Avant cette nomination, elle a occupé le poste de directrice de l’écosystème hydrogène chez Michelin, où elle a joué un rôle central dans le développement et le déploiement de solutions hydrogène. Elle était aussi administrateur et co-présidente de l’Association Française de l’Hydrogène, où elle a coordonné le consortium H2 Mobility France.

Valérie Bouillon-Delporte succéde à Mirela Atanasiu, qui a agi en tant que directrice exécutive par intérim au cours de l’année écoulée.

« Je suis honorée et ravie de rejoindre le Clean Hydrogen Partnership en tant que directrice exécutive. Depuis sa création en 2008, il a brillamment démontré sa véritable valeur en faisant des technologies de l’hydrogène un pilier clé pour soutenir l’UE dans ses objectifs d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050. Ces années de soutien à la recherche et à l’innovation ont placé l’UE à la tête du peloton mondial pour les technologies clés de l’hydrogène, couvrant l’ensemble de la chaîne de valeur », déclare-t-elle. Et de poursuivre : « Je m’engagerai pleinement, avec l’ensemble de mon équipe, à garantir que le Clean Hydrogen Partnership soutiendra, à travers ses programmes et ses activités, les actions, tant de l’industrie que de la recherche, afin qu’ils restent à la pointe des technologies de l’hydrogène. En tant que partenariat public-privé, nous avons cette opportunité unique de créer une chaîne de valeur de l’hydrogène solide en Europe ».

Lire le communiqué.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

carte interactive monde