Des commandes de piles chez Ballard pour des bus H2

La firme canadienne a reçu 40 nouvelles commandes de sa pile FC Move de 70 kW. Elles concernent des bus à hydrogène qui seront déployés en France, en Allemagne et en Angleterre.

Dans l’hexagone, les villes concernées sont Rouen, qui démarre sa première flotte avec 11 bus d’ici 2022, et Pau, qui étend son parc de véhicules. Outre-Rhin, c’est au tour de Francfort de se lancer dans le bus à hydrogène. Il y a désormais 6 villes allemandes qui utilisent des bus avec une technologie Ballard. Et outre-Manche, c’est Brighton qui a passé commande de 20 bus H2. La ville, qui a une flotte de 500 bus, veut passer au zéro émission d’ici 2030.

Ce sont désormais 160 bus qui utilisent des piles FC Move à travers l’Europe : une progression de 80 %. Ils roulent dans 25 villes de 10 pays. La flotte devrait doubler rapidement, car 150 commandes sont en cours au global.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting