Des hubs pour produire de l’hydrogène à partir de déchets

Hyzon Motors et Raven SR viennent d’annoncer un partenariat pour mettre en place des hubs produisant de l’hydrogène à partir de déchets. Ils seront au nombre de 100, notamment aux Etats-Unis mais aussi à travers le monde. Les deux premiers feront leur apparition en Californie, et le tout premier dans la baie de San Francisco.

Raven SR a développé une technologie à base de vapeur et de CO2 qui permet de produire de l’hydrogène renouvelable à partir de déchets, à un coût comparable à celui de l’hydrogène gris. La solution permet à la fois de traiter le problème des déchets et celui du coût de l’hydrogène, affirment les deux partenaires.

Les hubs de Raven et de Hyzon pourraient traiter au début 50 tonnes de déchets par jour et produire 4,5 tonnes d’hydrogène renouvelable. De quoi alimenter une flotte de 100 camions.

Les 100 hubs pourraient donc fournir assez d’hydrogène pour 10 000 camions. Et sans doute plus, car les hubs pourraient à terme produire 5 fois plus de H2.

Raven fait remarquer que nous produisons chaque jour sur terre 5,5 millions de tonnes de déchets solides et 16 millions de tonnes de déchets agricoles. Convertie en hydrogène, cette matière permettrait de répondre à l’équivalent de 25 % des besoins en carburant dans le monde.

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

H2Today / Seiya Consulting