Des industriels coréens s’engagent dans l’hydrogène

Cinq grands conglomérats coréens ont annoncé leur intention d’investir 43 000 milliards de wons (31,7 milliards d’euros) dans l’industrie de l’hydrogène.  Il s’agit de SK, Hyundai Motor Group, POSCO, Hanwha et Hyosung.

SK prévoit d’investir 18 500 milliards de wons (13,6 milliards d’euros) afin de pouvoir produire jusqu’à 30 000 tonnes d’hydrogène par an. Il compte commencer à fournir de l’hydrogène à la région de Séoul en 2023, pour faire fonctionner quelque 200 000 voitures à pile à combustible.

Hyundai Motor Group prévoit pour sa part d’injecter 11 100 milliards de wons (8,18 milliards d’euros) dans des projets de recherche et développement liés aux voitures à hydrogène et pour installer davantage de stations de distribution d’hydrogène.

Le groupe automobile coréen et SK ont en outre évoqué un renforcement de leur coopération dans le secteur de l’hydrogène.

Les initiatives annoncées par les grands groupes s’inscrivent dans l’offensive du gouvernement coréen pour promouvoir l’économie de l’hydrogène alors qu’il veut atteindre la neutralité carbone d’ici à 2050.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

carte interactive monde