Dijon à fond dans la BOM à hydrogène

BOM hydrogène Dijon
Dijon à fond dans la BOM à hydrogène

La métropole va adapter à l’hydrogène la moitié de sa flotte de bennes à ordures. Une première en France en matière de volumes. La ville avait tenté de faire un achat groupé avec Le Mans et Angers. Un appel d’offres infructueux qui ne l’a pas empêchée de récidiver.

Alors que 12 000 BOM sont en circulation en France, le chantier est immense pour décarboner ces véhicules du quotidien. Pour sa part, la métropole de Dijon – qui est propriétaire de 44 bennes – a décidé d’enclencher un grand plan de renouvellement. Ainsi, d’ici 2035, pas moins de 22 véhicules, soit la moitié de la flotte, rouleront à l’hydrogène.

Pour y parvenir, Dijon a lancé une procédure dite négociée pour la première commande de 4 bennes à ordures de 19 tonnes. Elles sont fournies par E-Trucks Europe, un des rares fabricants, basé en Belgique. Lequel s’est associé à Proton Motor pout la fourniture de la pile à combustible, et au fournisseur local de châssis agréé DAF, situé à Longvic près de Dijon. Faun Environnement, situé en Ardèche, fournit pour sa part les 4 compacteurs d’ordures ménagères et se charge de leur assemblage avec les châssis.

La solution proposée est celle du « retrofit neuf », qui consiste à remplacer la motorisation thermique d’un châssis neuf en un véhicule à hydrogène. Ce premier contrat de 4 bennes représente un investissement de 3,3 millions d’euros. Il va y avoir prochainement une autre commande pour 4 bennes à ordures de plus avec livraison en 2026. L’ADEME participe à hauteur de 1,5 M d’euros pour les 8 premières bennes.

Pour la suite, la métropole garde un oeil sur l’innovation. Ainsi, elle pourrait commander des bennes avec un moteur à hydrogène dès lors que la technologie sera suffisamment fiable.

Le planning prévoit 16 BOM à hydrogène en 2028, puis deux de plus en 2030 et 2032 avant d’arriver au chiffre de 22 en 2035. A cette échéance, il y aura encore 12 BOM au Diesel et 10 à l’électrique.

Vous voulez en savoir plus sur la métropole de Dijon et ses BOM à hydrogène ? Alors nos derniers articles sur le sujet devraient vous intéresser. Vous pouvez accéder à tous nos articles écrits sur la région Bourgogne-Franche-Comté ici.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

BFC H2 VERT