DongFeng arrive à son tour sur l’hydrogène en Chine

Partenaire et actionnaire du groupe PSA, ce constructeur chinois va entrer sur le marché de l’hydrogène via un accord de coopération stratégique avec la ville de Xiangyang (province du Hubei), l’institut de recherche de l’énergéticien chinois SPIC (State Power Investment Corporation) et l’Université technologique de Wuhan.

Les 4 partenaires vont développer ce type de propulsion pour les autobus et des véhicules de logistique notamment. Avant DongFeng, SAIC et Great Wall Motors avaient déjà pris position sur ce type de mobilité électrique, fortement encouragée par les autorités locales.

D’ici à 2050, les véhicules à hydrogène devraient représenter au moins 10 % du mix énergétique du parc automobile chinois, avec 1,6 million de véhicules utilitaires fonctionnant à l’hydrogène.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting