Du charbon à l’hydrogène en Lorraine

Le républicain Lorrain nous apprend que la centrale à charbon Emile Huchet à Saint-Avold (Moselle), qui doit fermer au printemps 2023, va être reconvertie en site de stockage d’hydrogène. Un accord en ce sens a été signé entre GazelEnergie (filiale du groupe tchèque EPH) et Storengy (filiale du groupe Engie). Le projet sera mené sous le nom Emil’Hy (pour Émile et Hydrogène).

Une unité de 5MW sera mise en place afin de produire un hydrogène décarboné, à partir d’eau et d’électricité renouvelable. L’investissement, estimé à 30 millions d’euros, permettra d’alimenter les besoins du parc d’autocars de la communauté de communes de Saint-Avold synergie (Casas). L’objectif est d’atteindre en 2025 une capacité d’électrolyse de 100 MW en fonction des besoins locaux et régionaux. Les salariés concernés par la fermeture du charbon pourront être intégrés dans le projet.

Le projet est intégré au Pacte de territoire signé avec l’État, inscrit au programme de France Relance. Emil’Hy concerne le Warndt Naborien, zone qui regroupe quatre collectivités (com’com de Faulquemont, Saint-Avold, Creutzwald et Freyming-Merlebach).

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting