EKPO (Plastic Omnium) embarque à bord d’un buggy H2 du Dakar

A travers sa joint venture avec ElringKlinger (EKPO), l’équipementier automobile français fournira des piles à combustible à GCK (Green Corp Konnection). L’écurie de Guerlain Chicherit, vue ces dernières années sur la scène du rallycross, souhaite réorienter l’intégralité de ses programmes sportifs autour des énergies vertes à compter de 2021. Et elle veut engager un buggy à hydrogène sur le Dakar en 2023. A cette occasion, EKPO inaugurera sa pile NM12 Twin d’une puissance record de plus de 200 kW, spécialement conçue pour les applications les plus exigeantes.

Elle sera intégrée dans le buggy GCK e-Blast 1, basé sur le châssis du Peugeot 3008. La forte densité de puissance des piles à combustible d’EKPO combinée à un design compact et un faible poids ont joué un rôle déterminant dans le choix de cette technologie.

« Les conditions de course particulièrement exigeantes offrent un terrain d’essai unique pour nos produits, et sont en cela le meilleur démonstrateur de la technologie d’EKPO et de GCK », a déclaré Julien Etienne, Directeur Commercial de EKPO Fuel Cell Technologies.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting