Rolls-Royce avance un peu plus dans l’hydrogène

Afin d’améliorer les électrolyseurs de sa division MTU en Allemagne, le groupe a pris une participation majoritaire de 54% dans Hoeller Electrolyzer, un spécialiste du secteur. Une étape qui favorise l’entrée de Rolls sur le marché de la production d’hydrogène.

Hoeller Electrolyzer, dont le siège est à Wismar, en Allemagne, est une entreprise qui développe des stacks à membrane électrolyte polymère (PEM), sous la marque Prometheus, pour la production d’hydrogène.

« En développant nos propres électrolyseurs MTU, et en prenant une participation majoritaire dans Hoeller Electrolyzers, nous développons notre portefeuille d’hydrogène et sécurisons l’accès à cette technologie qui présente un grand potentiel commercial », a commenté le Dr. Otto Preiss, responsable de la division Power Systems.

Fondée en 2016, Hoeller Electrolyzer s’est positionné comme l’un des rares acteurs experts spécialisés dans le domaine des piles d’électrolyse PEM à haut rendement.14 brevets liés à la marque Prometheus ont été déposés. La technologie spécifique de plaques bipolaires permet de réduire l’utilisation de platine et d’iridium, contribuant à une baisse des coûts.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting