ElringKlinger et VDL s’associent sur les PAC

ElringKlinger VDL PAC

Les deux compagnies ont conclu un partenariat stratégique pour le développement et l’industrialisation de piles à combustible et de systèmes pour des applications mobiles et stationnaires. L’équipementier allemand se concentrera sur le développement et la production de piles à combustible. Pour sa part, le constructeur de bus néerlandais sera principalement responsable de l’intégration du système et des tests en conditions réelles. ElringKlinger Fuelcell Systems Austria GmbH (EKAT), qui possède une expertise dans le domaine des systèmes complets de piles à combustible, sera un autre partenaire de la coopération.

Plastic Omnium fera également bénéficier les partenaires de son savoir-faire, une fois qu’EKPO Fuel Cell Technologies, la joint-venture entre ElringKlinger et Plastic Omnium, sera créée et que l’acquisition de la filiale autrichienne sera finalisée début 2021.

L’objectif déclaré du partenariat est d’amener les systèmes de piles à combustible à la maturité requise pour la production dans l’année à venir. Ceux-ci seront utilisés dans des applications mobiles et stationnaires telles que des groupes électrogènes, des véhicules hybrides ou des véhicules avec prolongateur d’autonomie.

VDL, qui collaborait déjà avec ElringKlinger, est convaincu que l’hydrogène représentera une part importante de son offre pour les PAC.

PS: Vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Vous pouvez vous inscrire à nos newsletters.
1) « Vos actualités hydrogène en direct » (pour recevoir tous nos articles dès leur publication).
2) « Votre newsletter hebdo » (envoyée tous les lundi en fin de matinée). 

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

Seiya recrute