Energy Observer bientôt à New York

Energy Observer New York
Energy Observer bientôt à New York

Le catamaran à hydrogène va y faire sa 88ème escale autour du monde, du 10 au 22 avril. Ce sera l’une des plus attendues par l’équipe et les partenaires de cette odyssée.

Depuis quelques années New York est en train de se positionner comme l’épicentre de la « climate tech », ces technologies qui aident à réduire nos émissions en faveur du climat. Big Apple s’est fixée pour objectif d’atteindre 100% d’électricité renouvelable d’ici 2040. New York, c’est aussi le siège de l’ONU qui a confié à Energy Observer, il y a 6 ans, le rôle d’ambassadeur des Objectifs de développement durable, mission qui a donné lieu à la création de la série “Solutions” consacrée aux solutions innovantes autour du monde.

Le navire sera amarré en plein coeur de Manhattan, sous la tour mythique du One World Trade Center, à quelques minutes de Wall Street et de la Bourse de New York.

Dans un post sur LinkedIn, Energy Observer cite John Cockerill et Hy24 parmi les partenaires de cette escale. Le message fait aussi référence au Consulat de France à New York et à des organismes locaux (Battery Park City Authority, Brookfield Asset Management).

Vous voulez en savoir plus sur la venue d’Energy Observer à New York ? Alors nos derniers articles sur le catamaran à hydrogène devraient vous intéresser. Vous pouvez accéder à tous nos articles écrits sur Energy Observer ici.

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter LinkedIn hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

MasterClass H2 Toulouse