Energy Observer se sent pousser des ailes

Deux éoliennes et une aile pour Energy Observer
Deux éoliennes et une aile pour Energy Observer

Lors de ses premières campagnes de navigation, Energy Observer a testé 2 éoliennes à axe vertical pour la production d’énergie, et une aile de traction pour la réduction des dépenses énergétiques. Alors qu’il vient de reprendre la mer, le navire teste aujourd’hui un tout nouveau système combinant les avantages de l’un et de l’autre : un propulseur éolien. Energy Observer va en effet utiliser les ailes Oceanwings, qui vont permettre de réduire la consommation énergétique du navire, d’accélérer sa vitesse mais surtout de produire de l’énergie tout en naviguant.

Ces ailes de 12 m d’envergue sont le fruit d’un concept breveté par VPLP design co-développé en partenariat avec le Groupe CNIM. D’une surface de 31,5 m² chacune, elles sont autoportées et rotatives à 360°.

VPLP Design s’est inspiré des ailes rigides de l’America’s Cup, dont l’efficacité aérodynamique est bien supérieure aux voiles traditionnelles. Pour démocratiser cette solution, la société a ajouté une capacité de réduction de surface, autrement dit l’arisage et l’affalage, comme sur un gréement classique. Le concept a été validé sur un prototype, financé par l’ADEME.

Le capitaine d’Energy Observer, Victorien Erussard, a été conquis par la technologie. Ce propulseur hydrolien va accélérer la vitesse du catamaran, en complément des moteurs électriques. L’intérêt est aussi d’augmenter la production d’énergie pendant les navigations grâce à la production d’énergie hydrolienne (inversion des moteurs électriques en hydrogénérateurs). Il sera aussi possible de produire de l’hydrogène pendant les navigations par électrolyse de l’eau.

Vous voulez en savoir plus sur Energy Observer ? Alors nos derniers articles sur la société devraient vous intéresser. Vous pouvez accéder à tous nos articles écrits sur Energy Observer ici.

Vous utilisez LinkedIn ? Alors notre newsletter LinkedIn hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

BFC H2 VERT