ENGIE nomme une responsable pour sa nouvelle branche sur l’hydrogène renouvelable

L’énergéticien a procédé juste avant les fêtes à une série de nominations. On relèvera notamment que, depuis le 1er janvier, Michèle Azalbert est Directrice Générale de la business unit d’ENGIE, en cours de création, dédiée à l’hydrogène renouvelable. Auparavant, elle occupait depuis janvier 2013 le poste de CEO (Chief Operating Officer) de la Business Unit Global LNG d’ENGIE. On se souvient que le groupe a vendu ses activités à Total, concernant les activités en amont pour sa branche sur le gaz naturel liquéfié. Il a décidé de se concentrer sur les activités en aval du gaz, en particulier sur l’hydrogène.

Ingénieur en informatique et diplômée d’HEC, Michèle Azalbert a occupé différentes responsabilités dans le domaine de la trésorerie, du financement et de la gestion des risques de marchés, chez Elf Aquitaine, Sanofi puis Suez (qui a depuis rejoint le giron du groupe ENGIE).

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting