Engie se lance dans la recharge pour poids lourds

Engie poids lourds
Engie se lance dans la recharge pour poids lourds

Trois grands groupes français ont décidé de créer ECTN Alliance (European Clean Transport Network Alliance), une solution concrète de transition énergétique du transport routier de marchandises en Europe.

Les fondateurs sont CEVA Logistics, ENGIE et le groupe SANEF. L’alliance ECTN va construire et développer un réseau de terminaux dédiés aux poids lourds, avec des solutions d’approvisionnement en énergies bas carbone pour le transport de marchandises sur les autoroutes européennes. Ce système répond aux limites d’autonomie, et aux contraintes de charge des camions électriques. L’expérimentation, prévue sur deux ans, débutera au second semestre 2023 afin de valider les effets sur le transport routier longue distance, avec des camions à faible émission de carbone du modèle ECTN. Une flotte dédiée de 20 tracteurs à faible émission de carbone (mélange de biogaz, d’électricité et d’hydrogène vert) transportera chaque jour 20 remorques entre le Nord et le Sud-Est de la France, relayant et changeant les remorques sur cinq terminaux de test sur les sites CEVA Logistics existants.

À terme, le réseau de terminaux poids lourds sera ouvert à tous les chargeurs et transporteurs, offrant un accès simple à des solutions bas carbone de biogaz, d’hydrogène et d’énergie électrique pour la recharge et le ravitaillement des camions. Stratégiquement articulé sur les autoroutes européennes, le réseau de terminaux intégrera une solution informatique spécifique pour permettre aux entreprises de transport de planifier leurs itinéraires et leurs horaires de recharge de la manière la plus rapide et la plus économe en carbone.

Vous voulez en savoir plus sur Engie ? Alors nos derniers articles sur le groupe devraient vous intéresser. Vous pouvez accéder à tous nos articles écrits sur Engie ici.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

BFC H2 VERT