eRallye de Monte Carlo : qui va rouler en hydrogène ?

Alors que le départ sera donné cet après-midi à 14 h, rappelons que six voitures à hydrogène devront rallier la Principauté de Monaco le 28 octobre au soir au terme d’un parcours en 3 étapes à Magny Cours, Onet-le-Château, Aix-en-Provence, avec une dernière épreuve de nuit à Monaco. En face, la concurrence sera rude avec des véhicules aussi divers que la Tesla Model S, la VW e-Golf, la BMW i3, la Nissan Leaf et bien sûr la Renault ZOE

Rappelons toutefois que l’édition 2016 du eRallye de Monte Carlo a été remportée par une Toyota Mirai, la première voiture de série entièrement conçue autour d’une pile à combustible.

Les véhicules à hydrogène sont donc 3 Toyota Mirai, 1 Hyundai ix35 et 2 Kangoo ZE H2 avec un prolongateur d’autonomie fourni par Symbio.

La mairie de Monaco fait partie des concurrents qui ont fait le choix de l’hydrogène, à bord d’une Toyota Mirai. Les autres candidats sont Air Liquide (avec 2 voitures), ainsi que les entreprises Braley, Ondulia et Ruban Bleu (une compagnie de bateaux électriques qui s’engage avec une ZOE et une Kangoo H2).

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting