Europe : la consultation sur les infras de recharge prolongée jusqu’à fin juin

Mercedes-Benz

La Commission européenne a engagé une révision de la directive d’octobre 2014 sur le déploiement d’infrastructures pour les carburants alternatifs*. Elle souhaite ainsi évaluer l’efficacité de la directive et déterminer si les mesures qu’elle contient sont toujours pertinentes, compte tenu des progrès technologiques et de l’évolution du marché. Initialement, la consultation publique était prévue jusqu’au 26 mars. Cependant, en raison de l’épidémie de coronavirus, la date a été prolongée jusqu’au 29 juin.

Le questionnaire est en ligne ici.

Bruxelles souhaite « étendre considérablement le réseau de stations de recharge pour les véhicules à carburants alternatifs principalement batteries électriques, gaz naturel (GNC/GNL) et hydrogène ». L’objectif exprimé dans la feuille de route est d’installer dans tous les pays membre « un nombre suffisant de points de recharge faciles d’accès et d’utilisation tout en maintenant la neutralité technologique ». La directive doit entrer en vigueur au premier trimestre 2021.

*Directive on the Deployment of Alternative Fuels Infrastructure 2014/94/EU

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting