Exxon veut utiliser des PAC pour capter le CO2 de ses sites

ExxonMobil et FuelCell Energy annoncent un nouvel accord de développement conjoint étendu pour deux ans, pour renforcer la technologie des piles à combustibles à carbonate visant à capturer le dioxyde de carbone des sites industriels. Ce procédé permet de capturer avec une efficacité de 90 % les émissions et d’utiliser cette source pour produire de l’énergie.

L’accord, d’une valeur allant jusqu’à 60 millions de dollars, concentrera ses efforts sur l’optimisation de la technologie coeur, l’intégration du processus d’ensemble et le déploiement à grande échelle de solutions de capture de carbone.

Le géant pétro-gazier américain précise qu’il étudie des options pour mener, sur l’un de ses sites opérationnels, un test pilote de solution de capture de carbone par pile à combustible de prochaine génération. La conception modulaire de cette pile permet de la déployer sur plusieurs sites industriels.

ExxonMobil collabore avec FuelCell Energy depuis 2016.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting