Faurecia accélère sur les réservoirs à hydrogène en Chine

L’équipementier automobile annonce avoir acquis la majorité de CLD*, l’un des principaux fabricants chinois de réservoirs d’hydrogène à haute pression. La transaction sera conclue une fois les approbations réglementaires obtenues auprès de Pékin.

Faurecia et CLD développeront et produiront des réservoirs homologués de stockage d’hydrogène de type III et IV pour le marché chinois. CLD est le partenaire idéal pour permettre à Faurecia d’accélérer la mobilité hydrogène en Chine. D’ici 2030, le pays représentera un marché d’au moins un million de véhicules à piles à combustible.

*CLD, dont le siège social est à ShenYang, compte près de 200 collaborateurs et 2 usines à Liaoning d’une capacité de production de 30 000 réservoirs par an. La société fournit les principaux constructeurs asiatiques de véhicules commerciaux et utilitaires légers.

 

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting