Faurecia s’associe à une filiale d’Airbus dans le réservoir à hydrogène

Faurecia Airbus hydrogène
Faurecia s’associe à une filiale d’Airbus dans le réservoir à hydrogène

L’équipementier automobile annonce avoir conclu un accord avec Stelia Aerospace, une filiale d’Airbus, dans le domaine des réservoirs à hydrogène. Celui-ci prévoit « un accès exclusif à la propriété intellectuelle et au savoir-faire industriel de Stelia Aerospace Composites dans le domaine des réservoirs à hydrogène en composite », fait savoir Faurecia, dont le capital est contrôlé par le groupe PSA.

« Faurecia est désormais capable de concevoir, industrialiser, et commercialiser pour les véhicules électriques des réservoirs d’hydrogène à haute pression fabriqués en composite de fibre de carbone », a précisé l’entreprise qui veut, selon son directeur général Patrick Koller, « devenir un leader dans la technologie de la pile à combustible ».

Cette acquisition complète l’investissement récent de Faurecia dans Ad-venta. Cette entreprise a inventé une vanne unique, compacte et fiable permettant la gestion et la réduction de la pression de 700 bars à 10 bars, pour faciliter l’approvisionnement de la pile à combustible. Faurecia est le second grand équipementier automobile français en moins d’un an à annoncer s’intéresser de près à la technologie des voitures à hydrogène, après Plastic Omnium.

La filiale de PSA estime qu’à l’horizon 2035, « cinq millions de véhicules équipés de la pile à combustible pourraient être en production ».

Vous voulez en savoir plus sur Airbus ? Notre dernier article sur le sujet devrait vous intéresser. Vous pouvez le lire ici.

PS: Vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Vous pouvez vous inscrire à nos newsletters.

1) « Vos actualités hydrogène en direct » (pour recevoir tous nos articles dès leur publication).
2) « Votre newsletter hebdo » (envoyée tous les lundi en fin de matinée). 

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

carte interactive monde