Faurecia présentera à Shanghai un camion alimenté à l’hydrogène

Faurecia camion hydrogène shanghai
Faurecia présentera à Shanghai un camion alimenté à l’hydrogène

Dans le cadre du salon de l’auto de Shanghai, Faurecia présentera pour la première fois un véhicule utilitaire de démonstration à hydrogène. Ce véhicule démontrera ainsi les capacités de Faurecia et de Symbio (une co-entreprise formée avec Michelin), pour optimiser l’architecture du système et l’intégration des réservoirs et des piles à combustible. L’équipementier français a développé un système de stockage d’hydrogène de 7 réservoirs, conçu pour offrir une autonomie de 700 km aux utilitaires transportant de lourdes charges sur de longues distances. Le démonstrateur intègre également un système de piles à combustible développé par Symbio, une solution compacte et efficace fournissant une puissance nette de 75 kW idéale pour les poids lourds. Grâce à une intégration intelligente, le système de stockage à hydrogène et le système de piles à combustible maximiseront la charge utile.

Après la récente acquisition de la majorité des parts de CLD, Faurecia est parfaitement positionné pour devenir un leader de la mobilité hydrogène en Chine. D’ici 2030, plus d’un million de véhicules à pile à combustible circuleront sur les routes chinoises.

Vous voulez en savoir plus sur Faurecia, société du groupe Forvia ? Alors nos derniers articles sur le groupe devraient vous intéresser. Vous pouvez accéder à tous nos articles écrits sur Faurecia et Forvia ici.

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter LinkedIn hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

2