Fillndrive s’attaque à l’interopérabilité des stations

Ceux qui roulent en véhicule électrique le savent, ce n’est pas toujours facile d’accéder aux bornes de recharge car il faut avoir la bonne carte. Pour éviter que le même problème ne se pose pour les stations à hydrogène, la start-up fillndrive s’est penchée sur la question. Elle s’appuie sur le protocole NEROP (New Energy Recharge Open Protocol), un logiciel libre développé dans le cadre du projet européen EasHymob*. Il permet d’identifier l’utilisateur via une application mobile ou un boîtier disposé dans le véhicule.

Le système offre donc la possibilité pour les utilisateurs de se recharger partout. Et ce sera particulièrement utile pour les chauffeurs des futurs poids lourds à hydrogène. On imagine difficilement que les transporteurs aient un badge différent pour chaque exploitant de stations lorsqu’ils traversent la France, ou l’Europe…. Via une application, les usagers peuvent localiser les stations H2 et régler par un mode de paiement intégré.

Chez FillnDrive, le choix a été d’établir une communication Bluetooth Low Energy (BLE). Contrairement aux protocoles utilisés pour les bornes de charge électriques, la communication du véhicule localement avec la borne permet de s’affranchir d’une panne ou perte de connexion. Par ailleurs, l’utilisation du BLE pour la communication entre le véhicule et la station optimise aussi le temps et le taux de charge. Pour les opérateurs, la solution permet par ailleurs de suivre à distance les recharges et d’avoir une traçabilité.

*En partenariat avec les sociétés SymbioFCell et Serfim, la Région Normandie s’est engagée dans un programme de mobilité hydrogène normand, le programme EAS-HyMob (Easy AccesS to Hydrogen Mobility). Ce projet est soutenu par un financement de l’Union européenne à travers l’agence européenne INEA (Innovation and Networks Executive Agency) dans le cadre du programme d’infrastructure CEF-T (Connecting Europe Facility – Transports).

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting