Formation : l’hydrogène au menu de l’AMI France 2030

Dans le cadre de France 2030, les ministres concernés ont annoncé les 66 premiers lauréats de l’appel à manifestation d’intérêt « Compétences et métiers d’avenir ». 4 d’entre eux concernent l’hydrogène.

En tout, l’État mobilise 2 milliards d’euros de France 2030 pour accélérer le montage ou l’adaptation de formations existantes aux besoins de compétences des nouvelles filières et des métiers d’avenir. Pour cette première vague, le montant de financement par l’État s’élève à environ 304 M€ (3,4 M€ pour les projets lauréats « Diagnostics » et 300,6 M€ pour ceux « Dispositifs de formation »).

L’hydrogène a été primé à 4 reprises. Les lauréats sont Evolen (association française des entreprises et professionnels au service des Énergies) pour son projet COMED, le GIP Emploi Roissy CDG pour le projet LMA, l’Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées pour le projet GENHYO et l’Université Grenoble Alpes pour le projet AMHY.

En Occitanie, le projet GENHYO réunit un consortium de plus de 50 acteurs engagés dans des projets de formations et de promotion des métiers de l’hydrogène à travers toute la Région. Il prévoit de former 1500 formateurs et de proposer des modules pour tous publics.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting