Dans un communiqué, le Président de France Hydrogène, Philippe Boucly, salue « la vision d’un nouveau modèle de croissance pour la France, mêlant innovation, réindustrialisation et formation, dans lequel l’hydrogène décarboné est clairement identifié comme un élément clé pour atteindre ces objectifs ». « Nous en avons la capacité », répond-il au souhait du Président de voir la France devenir un leader de l’hydrogène vert.

Il note également « l’annonce d’un investissement renforcé dans les énergies renouvelables ». C’était pour l’association « un point de vigilance » qui avait été soulevé.

Philippe Boucly relève également que « le développement d’une filière manufacturière nationale entraînera dans son sillage un tissu de fournisseurs et de sous-traitants », « accélérant la création de valeur dans les territoires ».

S’il se félicite de la collaboration entre grands groupes industriels et start-ups, il estime que « le lien entre recherche,  innovation et industrie doit encore se renforcer ».